Le service communication d'Opel a dû activer le mode crise. Les premières photos officielles de la nouvelle Corsa se sont échappées hier sur le Net, deux semaines avant la date prévue ! La marque a donc décidé d'accélérer la présentation et voici donc cette fois officiellement la sixième génération.La Corsa F ressemble bien à une Opel ! On le souligne de cette manière car le modèle est étroitement dérivé de la Peugeot 208. Pour être développée en un temps record sur une base PSA, l'allemande a repris la structure de la française. Mais cela ne saute donc pas aux yeux.
La Corsa se distingue bien de la 208, avec une allure plus sobre. Elle s'inspire de ses grandes sœurs Astra et Grandland X, avec un toit visuellement relié à la lunette arrière, formant ainsi une custode en aileron de requin. À la différence de la Peugeot, les feux se prolongent sur le hayon. À l'avant, les optiques sont semblables à celles de l'ancien modèle, avec un décroché en partie basse. L'auto est la première citadine qui peut recevoir des optiques LED de type Matrix, avec un faisceau qui évolue en permanence pour ne pas éblouir les autres usagers de la route. Dommage, la Corsa n'a pas le privilège d'inaugurer la nouvelle calandre d'Opel, aperçue sur le concept GT X.L'auto a maintenant une silhouette de petite compacte. L'allure est moins "bouboule" par rapport à l'ancienne grâce aux nouvelles proportions. Avec une longueur de 4,06 mètres, la Corsa gagne 4 cm. Surtout, la hauteur est en baisse de 5 cm. Opel se veut rassurant : cela ne se fait pas au détriment de la garde au toit. La position de conduite a été abaissée de 28 mm.
À bord, la Corsa est également très différente de la 208, avec là aussi un aspect plus classique. S'il y a au centre un grand écran tactile (10 pouces sur les modèles haut de gamme), orienté vers le conducteur, on retrouve des commandes physiques pour la climatisation. L'instrumentation est derrière le volant (elle est en hauteur dans la 208), avec un écran.Opel met en avant pour commencer la variante 100 % électrique, la Corsa-e. Sans surprise, la technique est la même que celle de la e-208. Il y a une batterie de 50 kWh. L'autonomie avec le cycle WLTP est de 330 km. En fonction des trois modes de conduite (Normal, Eco, Sport), le moteur délivre jusqu'à 100 kW de puissance, soit 136 ch. Le couple maxi est de 260 Nm. Au feu rouge, la voiture a des ailes, puisqu'il faut 2,8 secondes seulement pour passer de 0 à 50 km/h. Pour atteindre 100 km/h, il faut 8,1 secondes.
La marque indique que les carnets de commandes seront ouverts dans quelques semaines, d'abord pour le modèle électrique, puis après pour les moteurs essence et diesel. La voiture devrait arriver dans les concessions à l'automne.

Source : www.caradisiac.com

HAUT